Association caritative Abribus

2015-2016. 21e saison d’Abribus à Strasbourg

2015-2016, 21e saison d’Abribus à Strasbourgabribus_logo

L’assemblée générale d’Abribus s’est tenue le 02 juin 2016 au Molodoï. L’occasion de faire le point sur la lutte contre la précarité et l’exclusion à Strasbourg, les activités de l’association, sa trésorerie et de repartir pour une nouvelle année avec une équipe renouvelée. Merci à tous les participants !

Abribus en 2015-2016, ça a été :

15 000 repas chauds et complets distribués en 94 tournées les jeudis, samedis et dimanches d’octobre à mai. Avec 160 repas par tournée en moyenne, l’association fait le constat d’une stabilisation d’une précarité élevée à Strasbourg (134 en 2012-2013, 143 en 2013-2014, 159 en 2014-2015).

91 bénévoles, un noyau dur de 20-30 personnes, une Commission Permanente de 10 membres réunies 4 fois pour gérer l’asso, 4 Assemblées Décisionnelles réunissant tous les bénévoles pour échanger sur nos orientations pendant l’année, des Stammtisch, 1 super soirée Concerts au Molodoi (10 bénévoles-organisateurs, une trentaine de bénéficiaires présents, 500 personnes dans le public, 8 groupes locaux…merci à tous), 1 randonnée entre bénévoles, et puis…un sacré paquet de mails et de coups de fil, des cafés, des bières. Et aussi des grimaces, peut-être des larmes, carrément pas mal de rigolades ;

→ 1 campagne presse de recrutement de bénévoles, 1 autre pour collecter des couvertures avec le Relais-Est, l’opération 1001 radios en lien avec les Enfants du Canal et le Collectif SDF-Alsace, 1 émission de radio, 1 lettre ouverte coup de gueule au Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin sur sa politique de désengagement de l’aide à l’hébergement d’urgence, 5 articles sur le site de l’asso, de nombreuses publications sur un groupe Facebook suivi par 500 personnes ; 1 participation à la collecte de la Banque Alimentaire dans les supermarchés et à l’opération Vivre Noël Ensemble avec plein d’assos strasbourgeoises ;

Abribus, c’est aussi un formidable réseau de solidarité !

En externe, l’action d’Abribus s’appuie sur de nombreux partenariats et sur la mise en réseau des acteurs en lutte contre les situations de précarité.

Pour les citer et les remercier, voici les principaux partenaires de notre association :

Emmaus (notre local, le cellier, la cuisine, des liens forts avec les Compagnons), Banque Alimentaire (collecte des denrées et revente à des prix complètement hors-marché), Le Relais-Est (collecte et distribution de couvertures), UCPC (Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, dons de plateaux-repas), Boulangeries Lehn et Au Petit Prince, La Maison des potes de la Meinau (collecte de pains), Simply Market Robertsau et Carrefour Express Schiltigheim (collectes de denrées), Adoma (bénévoles), Unicité-EM-Strabsourg (bénévoles), Association des planteurs et amis de la citrouille (dons chaque année après leur fête annuelle), Eurométropole de Strasbourg (livraison denrées BA, parking du bus, etc.), CTS (don du bus, dépannage si besoin), Molodoi (accueil pour concert et AG), Grain de sable – collectif les Morts de la rue.

Et puis il y a aussi les soutiens ponctuels, qui sont autant de chouettes rencontres, comme la Chorale de Wintzenheim, ou l’Amicale des femmes du Conseil de l’Europe. Un très grand merci à eux pour leur confiance et leur soutien !

Merci également à tous les anonymes, les particuliers qui tout au long de l’année nous soutiennent financièrement. C’est vraiment grâce à eux qu’on est là !

Abribus est une association non-subventionnée et composée uniquement de bénévoles. Face à la difficulté d’augmenter le nombre ou la durée des distributions, nous avons besoin de cet important réseau d’aide. Mais pour nous, la solidarité est aussi un vrai choix. C’est pourquoi Abribus tient à aider quand elle le peut les acteurs en lutte contre la précarité, qu’il s’agisse de grosses structures ou de “petites” initiatives individuelles. Face à un recul des services publics, nous pensons même qu’il faut aller plus loin, et développer un réseau militant pour relier les différentes actions de la lutte contre la précarité. Ensemble, nous sommes forcement plus forts !

La précarité à Strasbourg : aucune amélioration en vue !

Entre 600 et 700 personnes sont à la rue à Strasbourg selon le Collectif SDF-Alsace et bien plus encore connaissent la galère des milieux de mois. Il s’agit de travailleurs pauvres, de personnes seules, âgées, jeunes, parfois en situation de handicap, de migrants, de familles avec enfants. Cette dernière catégorie est le gros point noir constaté cette année, avec une forte augmentation de familles présentes, souvent originaires du Caucase. Leur situation est particulièrement dramatique, avec notamment un manque de places distribuées par le 115 et une pression forte sur les Maraudes pour loger tard le soir ces familles.

En avril 2016, les associations de la Maraude se sont regroupées pour signaler cette situation aux pouvoirs publics. Abribus est solidaire de cette demande et rappelle sa mobilisation forte et réussie en 2013 pour obtenir l’hébergement d’une trentaine de familles à la rue.

L’idée de l’austérité appliquée aux dépenses publiques finit par impacter les plus démunis de la société, sur le terrain, devant nos yeux, alors même que la précarité est en hausse en France (14% des gens sont considérés comme pauvres en France selon l’Insee, soit vivant avec moins de 1000€/mois). Les associations professionnelles qui œuvrent notamment à l’hébergement d’urgence et à l’accompagnement des plus démunis sont sommées de coûter moins chères, de se professionnaliser en justifiant leurs actions en comptabilité analytique. Appliqué à l’humain, c’est souvent une gageure et conduit à augmenter le temps de travail administratif, à justifier un désengagement de subventions et in fine, cela favorise une disparition et une concentration des structures. Ce processus ignore le travail de terrain engagé et ne soulage ni les plus démunis, ni réellement les comptes publics ! Victimes notamment cette année du Conseil Départemental, les associations Regain, Casas et celles de l’hébergement d’urgence. Les publics de ces structures pâtissent en première ligne de cette baisse de la solidarité. Pendant ce temps, la gestion par la collectivité de la lutte contre la précarité n’évolue pas. Abribus là-aussi soutient ces associations partenaires et interpelle les pouvoirs publics.

La pauvreté en France n’est pas une fatalité ou une variable d’ajustement

pour d’austères budgets !

Les associations d’aide aux plus précaires mises en difficulté, suite! Casas menacée de fermeture.

Une fois de plus les plus démunies sont les plus touchés !

A Strasbourg, après REGAIN, c’est CASAS qui est menacé de devoir fermer ses portes suite à une baisse de subventions publiques. Une association indispensable pour les demandeurs d’asile. Abribus dénonce cet état de fait et exprime sa solidarité avec CASAS. Si vous voulez faire quelque chose, soutenez l’appel aux dons lancé par CASAS sur son site : http://www.casas.fr/appel-a-solidarite-mai-2016/

Concert 7 Mai 2016

affiche_abribus_2016_petit Comme tous les ans, Abribus organise son concert annuel.

Ce concert a des objectives multiples :

  • offrir à nos bénéficiaires un temps festif et culturel
  • une soirée de rencontre hors du cadre bénévole/bénéficiaires.
  • communiquer sur l’association
  • financer en partie la saison prochaine

Cette année, encore de nombreux groupes ont répondu à notre appel :

La compagnie des Naz
https://www.facebook.com/Compagnie-des-NAZ-269393043205936
http://www.compagniedesnaz.com/

La Fanfare FEIS
https://www.facebook.com/Fanfare.FEIS/

La poupée du loup (Rock Folk Chanson française)
https://www.facebook.com/La-Poup%C3%A9e-du-Loup-416140258403755

The Yokel (Folk / Pop/ Grange)
https://www.facebook.com/theyokelmusic

Gil Jogging
https://myspace.com/giljogging

Sans Voix
https://www.facebook.com/sans.voix.musique/

Diego Pallavas (vrai faux punk rock)
https://www.facebook.com/Diego-Pallavas-177096439030421

Lettre ouverte d’Abribus au Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin en soutien aux associations en charge de l’hébergement d’urgence

abribus_logoLa solidarité n’est pas une variable d’ajustement budgétaire !

Strasbourg, le 30 mars 2016

Monsieur le Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin,

Le 05 février dernier, le Conseil Départemental du Bas-Rhin a voté son budget 2016 qui supprime toutes les subventions aux associations en charge de l’hébergement d’urgence des familles et personnes sans-abris dans le département. Ces 640 000€ de moins signifient pour les associations concernées une réduction drastique de leurs moyens, un risque de fin d’activité en cours d’année, voire des suppressions de poste. Concrètement ? Des lits en moins, des horaires d’accueil plus resserrés, du temps d’accompagnement personnalisé réduit, des structures qui ferment et…encore plus de personnes à la rue à Strasbourg et sa région !

A Strasbourg, le Collectif SDF Alsace estime qu’environ 700 personnes sont à la rue. Et combien dans des logements de fortune, des caravanes, des voitures, chez un tiers ?

Forte de ses plus de 20 ans d’existence bénévole et non subventionnée à Strasbourg, l’association Abribus constate lors de ses distributions de repas chauds la paupérisation croissante de la société et l’importance de cet hébergement social professionnel pour les sans-abris. Elle fait face aussi au désespoir des demandeurs éconduits, au soulagement fugace des hébergés, à l’incompréhension pour cette alternance hebdomadaire d’accueil et de rejet que rencontrent les appelants du 115.

L’association voit chaque soir de tournées les bénéficiaires de ce système : des SDF, mais aussi des familles avec de (très) jeunes enfants, des retraités, des jeunes, des travailleurs pauvres, des migrants, des personnes en situation de handicap ou d’addiction, des personnes dans la galère, souvent victimes de coups du sort, d’aléas de la vie. Vous, Nous, n’importe Qui.

Abribus et les autres associations caritatives, avec leurs moyens différents – alimentation, soins et hygiène, hébergements, accompagnements et conseils juridiques et administratifs, insertion – sont liées par cette lutte contre l’urgence de la précarité.

Abribus se proclame aujourd’hui solidaire et complémentaire des associations offrant un hébergement d’urgence et un accompagnement social , indispensable et fragile soulagement de situations inhumaines.

  • Que ce droit à l’accès à l’hébergement d’urgence soit une compétence nationale soutenue volontairement par des solidarités locales nous paraît normal.
  • Que cette aide aux personnes les plus mal logées et les plus défavorisées de notre société soit l’otage de joutes politiques et politiciennes nous paraît indigne.
  • Que la rigueur budgétaire s’exprime par l’affaiblissement du secteur associatif et par ces choix idéologiques d’un département milliardaire en euros nous paraît nauséabond.

Le budget est une arme politique.

Monsieur le Président, cessez de braquer les plus pauvres d’entre nous !

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos cordiales salutations.

Une association strasbourgeoise atterrée,

Abribus

http://www.association-abribus.fr/association/
contact@association-abribus.fr
Téléphone :06.63.60.07.81.

Désengagement total du Département du Bas-Rhin de l’hébergement d’urgence

Le 5 février dernier, le département du Bas Rhin a voté son budget 2016. Toutes les subventions aux associations prenant en charge l’hébergement d’urgence ont été supprimé. Cela représente 640 000 euros de manque à gagner pour ces associations. Cela risque d’entraîner suppression de postes, et moins de places disponibles pour les personnes en ayant besoin.

Un rassemblement est prévu ce jeudi 11 février à 16h place du petit Broglie :

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2016/02/10/breve/rassemblement-contre-le-desengagement-du-bas-rhin-de-lhebergement-durgence-demain/

Le Collectif des Associations Unies a publié une lettre ouverte au Président du conseil départemental du Bas‐Rhin, Frédéric Bierry :

https://collectif-associations-unies.org/lettre-ouverte-au-president-du-departement-du-bas-rhin/

Plus d’informations :

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2016/02/01/politique/budget-bas-rhin-2016-strasbourg-alerte/

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2016/02/02/politique/budget-du-bas-rhin-frederic-bierry-met-la-pression-sur-letat/

Concert de Noël au profit de l’association Abribus

wintzenheimUne chorale laïque de Wintzenheim organise un concert le dimanche 20 décembre à 17h, à l’église protestante de Wintzenheim, dans le Kochersberg; dont les entrées nous seront reversé.

Merci à eux pour leur soutien. N’hésitez pas à en parler autour de vous et à venir.

Affiche du concert

 

 

2014-2015, récit de la 20e saison d’Abribus à Strasbourg

2014-2015, 20e saison d’Abribus à Strasbourgabribus_logo

Forte hausse de la précarité : bilan, partenariats et posture publique

Le 28 mai 2015 s’est tenue l’assemblée générale d’Abribus au Molodoï.Ci-après, les grandes lignes de notre bilan et de nos échanges sur la précarité à Strasbourg, mais surtout plus de détails dans le document joint en libre téléchargement.

Abribus constate une nette aggravation de la précarité à Strasbourg

14 270 repas distribués, ce qui représente une augmentation de 25% par rapport à l’année dernière et de près de 40 % depuis la saison 2012-2013. Et quoi d’autre, au-delà des chiffres… ?

« Qui a faim, vient manger »

Jamais nous ne demanderons quoi que ce soit à nos invités. Bienvenue à toutes et tous dans le bus.

Si Abribus fonctionne, c’est grâce à eux ! Un grand merci !

Une cinquantaine de bénévoles, de nombreux généreux donateurs, beaucoup de partenaires Merci à tous et tous les détails ci-dessous !

Les grands événements de la saison 2014-2015

  • Grande nouveauté et air de déjà vu: l’arrêt Gare ! Y parvenir fut rude, y stationner est indispensable !
  • Adhésion à l’association Grain de Sable. Pourquoi ? C’est quoi ?
  • Abribus, vous êtes habilités ! Eh oui, l’association a reçu une habilitation préfectorale devenue nécessaire.
  • Concert des 20 ans de l’association (17 avril 2015) : plus de 800 spectateurs, record explosé !

Et plein d’autres actions et plein de réponses sur le doc….ci-dessous.

Les limites d’Abribus. Que faire à l’avenir ?

Forte de ce bilan et des actions portées une année de plus, la vingtième, Abribus reste mesurée quant à la nécessité de sa propre existence. Lors de l’AG, un débat a eu lieu sur les limités de l’association et le cap à suivre pour que son combat contre la précarité progresse.

Abribus peut-elle grossir ? Qu’attendre des pouvoirs publics ? Quelles solutions pour notre association ?

Tous les détails, on vous le dit, dans le doc ci-dessous ! Salut à vous !

abribus_bilan_saison_2014_2015 (doc pdf)

Un peu de nouvelle avant la reprise

La reprise début octobre se prépare. En attendant voici à lire et à écouter :


Un article des DNA


un mini reportage d’Abribus sur France Inter.

sous_le_soleil_sans_abri

Article DNA : 20 ans, ça suffit !

artDNA-Abribus-14042015

Télécharger la version pdf.

Concert le 17 Avril 2015 : 20 ans de lutte contre la précarité

Hiver 2015 : 20 ans que l’association Abribus lutte contre la faim, la précarité et l’isolement des personnes démunies.

Trois fois par semaine, dans un bus aménagé à cet effet, l’équipe d’Abribus (constituée uniquement de bénévoles) part à la rencontre de ses convives et distribue, sans contrepartie, un plat chaud, une soupe, un café et quelques mots de réconfort.

Au-delà de son engagement dans la lutte contre la précarité, c’est aussi 20 ans de rencontres et de partage qu’Abribus souhaite célébrer dignement !

Retrouvez nous le vendredi 17 Avril au CAJ le Molodoi à partir de 20h pour une grande soirée solidaire qui durera jusqu’à 4h.

 

AFFICHE_ABRIBUS_2015_A6

 

Sur scène :

  • Claudio Capéo, Nouvelle Chanson – Cernay
  • Skaferlatine, Ska Alternatif- Metz
  • HK et les Saltimbanks, Chanson Engagée – Lille
  • Boris Viande, Electro Balkanique, Dinan

En guest :

  • Triple Fermentation : les joyeux lurons avec leur accordéon et leur guitare circuleront parmi le public
  • La troupe de cirque Pyrocircus lancera ses massues
  • L’imprimerie mobile EMKAPROD : apportez et repartez avec votre tee-shirt sérigraphié à l’effigie des 20 ans d’Abribus !

Sur place :

  • Petite restauration, boissons

PAF : 5 Euros

 

Claudio Capéo

Les cinq musiciens du groupe Claudio Capéo empruntent au Reggae, à la Pop, au Ska et à la chanson pour un résultat haut en couleurs dans l’arrangement comme dans les textes.
Sur scène Claudio Capéo prend la vie pour un jeu l’espace d’un instant. De l’énergie omniprésente et une fabuleuse communion avec le public.
En somme, un concert de Claudio Capéo c’est de la folie à haute teneur musicale !

http://claudio-capeo.com/

Skaferlatine

Groupe ska, fondé en 1990 à Metz, Skaferlatine fut l’un des groupes phares de la scène ska française des 90’s.
Rien n’aurait pu laisser présager que 11 ans après, en 2011, un soir de décembre, réunis au coin d’un zinc, les Skaf allaient rechausser pour une tournée revival en 2012 !! Dur pari que se sont fixés les messins … Des plus vieux, des plus jeunes ont pu (re)découvrir le ska français des 90’s. Avec un show énergique et frais, des souvenirs, de la nostalgie et de la joie l’alchimie a vite fonctionné.

https://www.facebook.com/skaferlatine

HK et les Saltimbanks

Fils d’immigrés algériens établis dans un quartier populaire de Roubaix, Kaddour Haddadi, dit « HK », se définit avant tout comme un « citoyen du monde » : un saltimbanque sans frontières.
HK dévoile ses utopies nomades, raconte les destins de personnes de toutes horizons – SDF roubaisiens, touaregs du désert algérien, musiciens chiliens, artistes de rue, militants du quotidien – croisés « sur sa route »..
HK & les Saltimbanks, c’est une musique aux influences venues d’Afrique, d’Europe, d’Amérique teintée de Blues, de Chaâbi, de Hip-Hop et de Reggae … une musique inclassable, toujours « en mouvement » nomade.

http://www.saltimbanks.fr/

Boris Viande

DJ/compositeur et trompettiste, fondateur du label Vlad, Boris Viande enchaîne depuis 2010 une centaine de DJ sets par an, dans les métropoles européennes, les villes moyennes françaises et les villages bretons. Passé du ska ukrainien à l’electrubaci, il travaille en ce moment sur des compositions sous influences orientales, celtiques et indiennes.

https://fr-fr.facebook.com/borisviande

 

Affiches au format pdf : A6A3A2

Abonnez-vous par e-mail

Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre site et recevoir les nouveaux articles par e-mail.